Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 16:31

Dimanche 13 mars 2011.

Cà y est, j'ai remis le dérailleur. Je vais pouvoir bénéficier à nouveau de la roue libre et me donner des temps de récupération surtout dans les descentes. Ma dernière sortie avec le dérailleur date du 02 janvier.
40*17 pour partir de chez moi et çà me fait une drôle d'impression de laisser glisser le vélo jusqu'au rond-point en bas de la rue. Les jambes ne demandent qu'à tourner.
20 cyclos à La Longère. Beau temps et encore ce vent.
Le parcours : Sortie du 13/03/11
Direction le Fort Bloqué et c'est un régal de pouvoir rester avec le groupe 1 sans avoir à donner trop de coups de pédales dans les descentes. A hauteur du Maëva on quitte la route côtière vers Pen er Malo puis Le Loch. On reste groupés pour rejoindre la route de Clohars. Descente vers le Pont St Maurice puis c'est la montée. Toute l'énergie que je n'ai pas utilisée pendant la descente, je la restitue dans la bosse et je ne suis pas long à passer devant et imposer mon rythme. Cà renâcle un peu derrière. Dans le haut Denis prend le relais et en remet une petite couche. Cà y est la bagarre est lancée. Jusqu'à Clohars çà roule entre 30 et 35 km/h. J'ai mis 40*16 et j'ai une bonne impression de facilité. Cà change du 40*18.
A Clohars on s'arrête à 6 pour une pause et former un groupe 2 car tout le monde ne veut pas se lancer à 40 km/h, moi le premier car je dois me réadapter à un rythme où je vais pouvoir remettre du braquet. Les 6 : Loïc, Jacky, Rémy, Jacques, Jean-Yves et moi.
Clohars, Moëlan, Quimperlé, tout est OK. J'emmène le 40*16 sans gros effort et çà roule sans à coups entre 27 et 32 km/h. Jacques passe néanmoins devant à l'approche de Quimperlé, histoire de freiner un peu les ardeurs de Jacky et Jean-Yves. Montée de Quimperlé en 40*17 où je reste un moment avec Rémy et Loïc.
Après Quimperlé j'enclenche en 50*17 et avec Jacky on emmène le groupe vers les 5 Chemins. Loïc et Jacques ont du mal à suivre et on doit réfréner nos ardeurs à l'approche des 5 Chemins où Loïc nous quitte pour prendre la direction de Gestel. C'est normalement le circuit avec un retour sur Ploemeur par Quéven.
Il n'est que 10h30 et Rémy nous entraîne sur Guidel pour un retour par la route côtière histoire d'allonger un peu la distance. Jacques n'est pas tout à fait d'accord mais nous accompagne quand même après que je lui ai dit que je l'accompagnais jusqu'à Larmor.
Après Lomener, sur la D152, on voit arriver le groupe 1 qui a voulu lui aussi allonger la distance. Au rond-point de Kergalan, avec Jacques on continue sur la D152. On récupère Christian qui rentre sur Lorient et a roulé avec le groupe 1 : "Je rentre avec vous car je commence à souffrir de crampes". Vent de face, j'emmène notre petit groupe de 3 en 50*19 en veillant à ne pas créer de trou derrière moi. Au bowling, Jacques nous quitte car il est arrivé à destination.
Après le pont de Kermélo, je prends à gauche vers Kervénanec pendant que Christian va vers le centre de Lorient.
Une bonne sortie pour moi où j'ai pu me réadapter à l'utilisation du dérailleur et remettre un peu de braquet. Quelle belle invention la roue libre.

Bilan : 82,1 km en 3h07 à 26,4 km/h de moyenne.

Partager cet article
Repost0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 17:25

Mardi 08 mars 2011.

15 cyclos à La Longère et Jacky est déjà les mains dans le cambouis : crevaison de la roue avant de son mulet qui n'a pas servi depuis un bon moment. Son vélo habituel est en révision suite à des craquements bizarres constatés lors de notre dernière sortie.
Le parcours : Sortie du 08/03/11
On reste groupés jusqu'à Brigneau malgré quelques accélérations dans les bosses notamment après le Pont St Maurice.
Dans les faux-plats qui suivent Brigneau, le groupe se scinde. Je suis resté à l'arrière avec Jean-Jacques, Lucien et André. Après St Pierre, on récupère Jacky qui a percé de la roue arrière. Décidément ce n'est pas son jour. Jacques a laissé filer le groupe devant et a fait demi-tour pour nous rejoindre.
Après réparation, on rentre tous les 6 sur Moëlan puis Clohars, le Pont St Maurice, Guidel Plages et la route côtière. Vent défavorable sur cette dernière. Après Le Courégant on tire tout droit sur la D152 et Jacky, Lucien et André nous quittent à hauteur de Kergalan pour rentrer sur Ploemeur.
On continue à 3 sur Lorient, puis je rentre seul à partir de Kervénanec.
La plus longue de mes sorties en pignon fixe.

Bilan : 80,1 km en 3h19 à 24,1 km/h de moyenne.

Jeudi 10 mars 2011.

18 cyclos au départ ce matin de Ploemeur.
Le parcours : Sortie du 10/03/11
On se décide pour un circuit sur Cléguer et St Etienne ; c'est-à-dire quelques bosses au menu et pour ma dernière en pignon fixe quelques bonnes descentes.
Au démarrage, toujours aussi lent en semaine, on part à 7 devant : Guy, Jacky, Lucien, Jean-Jacques, André, Louis et moi. Au Gaillec, ce n'est toujours pas revenu de l'arrière. On se demande ce qui se passe car il y a des rouleurs derrière et çà devrait déjà être revenu. On apprendra le lendemain qu'au premier rond-point de Ploemeur, Jean-Pierre a chuté suite à une glissade sur une plaque de gasoil.
Après Quéven, on pense que derrière ils ont choisi un autre itinéraire que celui annoncé et on prend notre vitesse de croisière. Quéven, Pont Scorff puis Bas Pont Scorff. Après Kersalo, on prend à gauche sur Cléguer. Jean-Jacques peine dans les bosses et je reste avec lui ainsi qu'André. A Cléguer on prend à droite direction Plouay. Encore quelques bonnes bosses à passer. Le 40*18 passe bien, les jambes tournent. On finit par prendre à gauche en direction de St Etienne pour rejoindre la Croix de Brambanen. Avec Jacky on ne tarde pas à partir tous les deux devant car ce ne sont que bosses et descentes. Louis finira par nous rejoindre après St Etienne.
Croix de Brambanen, petite pause pour attendre le regroupement, puis on repart sur Arzano. Pas ma tasse de thé car çà ne fait que descendre jusqu'à Pont Kerlo. Je laisse filer devant et descend à ma main apercevant le groupe à 200 mètres devant à la faveur de quelques virages. A Pont Kerlo je me retrouve un peu plus dans mon élément car çà va grimper jusqu'à Arzano. Le temps de souffler un peu et de reprendre un rythme de jambes approprié et me voilà assez rapidement de nouveau dans le paquet. D'ailleurs avec Jacky et Lucien on arrive sur le haut groupés.
Plongée sur Nivinen puis on vire à gauche vers Pont Scorff. Jusqu'à Lesbin, on enroule régulièrement à 30 km/h. Je reste à l'abri derrière mais n'ai pas trop de difficulté à suivre.
Au Templo, direction Gestel. Petite altercation avec un automobiliste qui malgré nos bras gauches tendus, nous dépasse alors qu'on était déjà engagés au centre de la chaussée. Il n'a surtout pas apprécié que je le traite de Connard et que je lui demande si pour une voiture indiquant son intention de tourner à gauche, il aurait doublé de la même façon. Enfin bref, encore un qui aurait besoin de réviser son code de la route.
On commence par la descente puis c'est la longue montée vers Kergornet. Les jambes répondent bien et je décide de hausser le rythme. Avec Jacky on fait la montée ensemble puis on pousse jusqu'à Gestel.
Le groupe se sépare et avec Jean-Jacques on rentre directement sur Lorient par Quéven.
C'était ma dernière sortie avec le pignon fixe. Depuis le 02 janvier, je viens d'effectuer 1 504,8 km en 22 sorties. Le quota que je m'étais fixé atteint (1 500 km), je peux remettre le dérailleur pour la suite, pas mécontent.

Bilan : 67,2 km en 2h53 à 23,3 km/h de moyenne.

Partager cet article
Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 17:09

Dimanche 06 mars 2011.

Pour notre sortie dominicale, beau temps, un peu frais et du vent.
25 cyclos à La Longère pour un parcours assez accidenté. Cà m'inquiète toujours un peu avec le pignon fixe car si les bosses ne m'effraient pas, je redoute les descentes qui suivent ou précèdent.
Le parcours : Sortie du 06/03/11
A la sortie de Ploemeur, je suis parti devant et j'assure un train régulier entre 25 et 27 km/h mais à hauteur de l'aéroport Fabrice prend le relais et çà monte à 30 km/h. On se retrouve à 8 devant : le groupe 1 est formé. Je sais que si la cadence continue, je devrais décrocher et j'espère que derrière ils ne sont pas trop loin.
Je tiens le rythme jusqu'à Pont Scorff. Après la bosse, l'allure s'est accélérée et c'est parti au-dessus de 35 km/h. Trop rapide pour mon 40*18, je laisse filer. Je me retrouve seul vent de face et je n'aperçois personne derrière. Sapin en Gam, Brandérien, toujours en solitaire.
Finalement, à Nivinen, 4 cyclos sont revenus : Jacky, Jean C, Joël et Patrice. On restera tous les 5 jusqu'au retour. Ouf, un peu de compagnie. Jean vient à ma hauteur : "T'es fort, d'avoir réussi à accrocher le groupe 1, derrière on n'a pas chômé pour revenir sur toi". Je suis bien content quand même de pouvoir me mettre dans les roues.
Montée vers Arzano groupés puis c'est la grande descente vers Pont Kerlo. 40 km/h, les jambes autour du coup, je laisse filer mes compagnons qui descendent à plus de 50 km/h sans donner un coup de pédale. Puis c'est la longue montée jusqu'au carrefour de la Croix de Brambanen. Je profite des premières pentes pour récupérer un rythme de jambes plus approprié puis je reviens aisément sur Patrice et Jean. Joël et Jacky sont à une vingtaine de mètres devant. On monte au train sans à coups et on arrive tous en haut pas trop éprouvés. Nouvelle descente puis c'est la montée vers Plouay où je reste calé dans la roue de Joël.
Traversée de Plouay et direction Calan. On reste groupés pour passer la série de petites montagnes russes. Un coup çà monte, un coup çà descend. Après Calan, un p'tit coup de D113 puis on vire à droite vers Fontaine Maria puis Pont Deur Hir.
On emprunte la D769bis jusqu'au rond-point du Poteau Rouge. Sur cette partie çà se corse pour moi car Jacky et Joël emmènent du braquet sur les longues lignes droites avec beaucoup de parties descendantes, Patrice dans les roues. Vent en partie défavorable, je plafonne à 36 km/h et heureusement que Jean s'est rendu compte que j'étais à la peine. Il essaie de m'abriter du mieux qu'il peut et on peut ainsi rester à distance du trio de devant mais je suis dans le rouge. Mon cardio me le rappelle en beepant : FC à 180. Finalement, on se regroupe au rond-point et on prend la direction de Caudan non sans avoir rappelé Jacky qui partait sur Hennebont. Caudan, direction Lanester avec quelques faux-plats descendants qui me piquent encore de l'énergie. ZA de Kergoussel, ZA de Manébos, Bois du Château, Kéryado et c'est la descente sur Ploemeur (il faudra que je remonte au retour) avec les 2 ou 3 petits coups de cul à donner pour finir.
Le pot du début de mois et on récupère nos licences enfin arrivées et nos tee-shirts. Bonne sortie où j'ai laissé pas mal d'énergie mais une bonne moyenne compte-tenu du profil.

Bilan : 77,2 km en 3h12 à 24,5 km/h de moyenne.


Tee-shirt DSCN2906

Partager cet article
Repost0
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 18:23

Mardi 01er mars 2011.

Du vent et un temps couvert et 14 cyclos à La Longère.
Une sortie annoncée tranquille car il y a un PPVR ce midi. D'ailleurs après le Fort Bloqué, André préfère continuer seul et faire une ballade à sa main sur la côte.
Le parcours : Sortie du 01/03/11
Une sortie qui nous permet d'avaler des km et de bien commencer le mois. Toujours les descentes pour moi difficiles à encaisser avec le pignon fixe mais les jambes vont bien.
On aura même droit à une petite pluie au retour sur la route côtière.

Bilan : 68,6 km en 2h52 à 24 km/h de moyenne.

Jeudi 03 mars 2011.

10 cyclos ce matin à La Longère et encore du vent.
Le parcours : Sortie du 03/03/11
Jusqu'au Poteau Vert (Quimperlé), difficile de garder l'homogénéité du groupe. Devant, il y en a que les jambes démangent.
Je reste derrière avec Jean-Paul et Jean-Pierre. Jean-Pierre manque de km et Jean-Paul avec sa Randonneuse ne peut pas avoir le rythme de nos rouleurs mais il roule à son rythme et à allure régulière en utilisant son dérailleur de façon à ne pas travailler en force dans les faux-plats montants. La cyclo-randonnée : une autre manière de voir le cyclotourisme.
Finalement, on reste à 5 au Poteau Vert pour nous diriger vers Locmaria alors que les autres descendent vers Quimperlé : Jacky, Jean-Paul, Jean-Jacques, Jean-Pierre et moi. Jacky nous emmène sur Locmaria par la vieille route. Il va y avoir de la bosse et de la mauvaise route. Jean-Paul me lance : "Tu vas en baver avec ton pignon fixe !". Je connais bien la route. Il y a 2 passages pentus jusqu'à Locmaria mais ce sont surtout les descentes qui suivent que je crains.
Effectivement dès la première pente, je n'ai pas le choix, je dois arracher le 40*18 pour passer. Néanmoins, parti de l'arrière du groupe je n'ai aucun mal à reprendre tout le monde (tous tout à gauche). Seul, Jacky reste avec moi jusqu'à Locmaria puis se relève pour attendre l'arrière. Je continue à mon rythme jusqu'à Kerlann car il est inutile pour moi d'attendre car dans les descentes je ne pourrai pas suivre. A Kerlann, je m'arrête pour attendre et le groupe arrive au bout de 4 bonnes minutes. Les bosses ont fait mal.
Retour par la route côtière où Jacky et Jean-Paul nous quittent au Fort Bloqué pour rentrer sur Ploemeur. Avec Jean-Jacques et Jean-Pierre on continue sur Larmor puis Toulhars et Quélisoy.
Encore une bonne sortie où sans dérailleur j'ai dû arracher le vélo, mais les jambes vont bien.

Bilan : 72,2 km en 3h15 à 22,2 km/h de moyenne.

Partager cet article
Repost0
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 17:33

Dimanche 27 février 2011.

Pour la dernière sortie du mois, il y a du monde à La Longère : une trentaine de cyclos piaffent d'impatience.
Le temps est au beau mais avec du vent.
Le parcours : Sortie du 27/02/11
Traversée de Lorient et Lanester en ordre dispersé.
A la sortie de Lanester le groupe 1 est déjà devant. Après le Pont du Bonhomme, ils tirent tout droit. Le circuit prévoit de prendre la direction de Port Louis par la vieille route. Avec Jean-Pierre de Kerroch et André, on vire à gauche. Quand on passe sous le tunnel, on aperçoit l'arrière du club qui passe au-dessus de nous. Comme le Groupe 1 ils ont tiré tout droit.
On reste tous les 3 sur la vieille route pour rejoindre Kernours. Talhouët puis la ZA de Kernours où on retrouve l'arrière garde du peloton. On continue sur St Sterlin alors que les autres filent vers le rond-point de Kernours et la route vers Merlevénez.
Du coup on va faire toute la sortie à trois. Pas trop de soucis pour moi car André roule à bonne allure et régulièrement et Jean-Pierre n'a pas trop de km dans les jambes.
Fontaine Galèze puis Riantec. A Groach Carnec, on rattrape 5 cyclos de Caudan mais à Plouhinec ils ne sont plus là. Ils n'ont pas réussi à suivre notre rythme pourtant régulier autour des 27 km/h. Je me sens vraiment bien et avec André on assure un tempo régulier.
Après le rond-point du Manéguen, çà se corse un peu car le vent devient défavorable. On laisse un peu Jean-Pierre mettre le nez à la fenêtre mais avec André on reprend vite les choses en main. Rond-point de Merlevénez puis Kervignac et direction Hennebont. On prend à gauche pour revenir sur Maison Rouge par la forêt. On pense que la forêt nous protègera un peu du vent mais il est toujours là et contrarie notre avancée.
Finalement, on récupère la route du Pont du Bonhomme puis c'est la traversée de Lanester puis de Lorient. J'accompagne mes compagnons jusqu'au rond-point de Soye puis rentre.
Une bonne sortie avec une bonne moyenne malgré le vent. Dommage d'avoir effectué le circuit à trois.
Un bilan pour le mois de février plutôt léger où le mauvais temps ne m'aura pas permis d'atteindre les 500 km.

Bilan : 65,2 km en 2h43 à 24,2 km/h de moyenne.

Partager cet article
Repost0
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 17:06

Jeudi 24 février 2011.

Une semaine que le vélo n'est pas sorti. De la pluie et toujours de la pluie. Pas un temps à mettre un cyclotouriste dehors.
Ce matin, je pars de la maison avec du brouillard. Le gilet jaune et mes éclairages clignotants ne sont pas de trop. J'arrive à La Longère les lunettes opaques, les verres couverts de buée.
13 cyclos sont présents, impatients de rouler un peu car comme moi, le mauvais temps les avait rebutés : Joël, Gérard, Paul, Jean M, Jean C, Auguste, André, Guy, René, Bernard, Louis, Jean-Yves et moi.
Le parcours : Sortie du 24/02/11
Une sortie classique d'hiver pour le club. Quelques petites bosses à avaler après Kerlann, un retour par La Madeleine, Moustoir Flamme et Coat Coff.
Une bonne sortie de reprise avec du vent sur la fin quand le brouillard a commencé à se lever.
Le pignon fixe a encore bien tourné et les jambes vont bien.

Bilan : 67,1 km en 3h01 à 22,2 km/h de moyenne.

Partager cet article
Repost0
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 18:33

Jeudi 17 février 2011.

Ma sortie de lundi dernier sous la flotte a eu quelques conséquences sur mon vélo. Le soir en rangeant la voiture, je me suis aperçu que ma roue avant était à plat. Pas de sortie mardi à cause du mauvais temps, j'en profite pour réparer. Un bel éclat de verre était logé dans la bande de roulement du pneu. Vite réparé, je n'ai même pas mis de chambre neuve, une rustine et çà peut repartir.

Pour aujourd'hui, encore du vent et une bonne couverture nuageuse mais pas de pluie.
21 cyclos présents à La Longère mais on formera un groupe de 14 pour une sortie classique du club pendant l'hiver en direction de Clohars avec un crochet par la forêt de Toulfoën et un retour sur Quimperlé puis La Madeleine.
Le parcours : Sortie du 17/02/11
Merci les gars pour la descente entre l'auberge de Toulfoën et Quimperlé où avec le pignon fixe, je me suis encore mis les jambes autour du cou.
2 crevaisons de Bernard.
Au retour, à Gestel, avec Guy et Jean-Jacques, on rentre directement sur Lorient.
Encore une bonne sortie avec le club où je viens de passer le cap des 1 000 km parcourus avec le pignon fixe.

Bilan : 66,4 km en 2h50 à 23,4 km/h de moyenne.

Partager cet article
Repost0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 17:38

Dimanche 13 février 2011.

Au lever ce matin, il pleut. Cà fait une semaine que çà dure. Pas motivé, le vélo va rester dans le garage.

Lundi 14 février 2011.

Temps couvert ce matin mais il ne pleut pas. Plus d'une semaine que je n'ai pas sorti le vélo, je me décide pour effectuer le circuit qui était prévu hier. Ce sera en solitaire mais tant pis.
Et c'est parti. Pas mal de vent et le ciel est bas mais je vais pouvoir rouler à mon rythme et avec le pignon fixe ce n'est pas du luxe.
Le parcours : Sortie du 14/02/11
Le 40*18 tourne bien et bien que n'ayant pas enfourché le vélo depuis plus d'une semaine, les premiers faux-plats sont facilement avalés. A Quéven, petite bruine mais çà ne me gêne pas trop.
Descente vers le zoo à mon allure sans me mettre les jambes autour du coup puis c'est la remontée vers Pont Scorff. J'arrive à maintenir un tempo entre 25 et 27 km/h et je me sens bien. Après Pont Scorff, direction Quimperlé avec la succession de petites bosses et de descentes et surtout toujours ce sacré vent. Tourner les jambes sans forcer, surtout ne pas lutter contre le vent.
Descente vers le centre de Quimperlé puis c'est la côte qui m'amène vers la gare. Tout est OK. Deuxième bosse qui m'amène à la zone de Kervidanou et direction Baye. Le rythme est bon mais je peste contre l'état des pistes cyclables : de vrais dépotoirs.
A Baye, direction Moëlan puis Clohars et le Pont St Maurice. Montée vers Beg-Nénez à allure régulière et c'est la Paris-Roubaix. Descente vers Guidel Plages à 42 km/h. Les jambes tournent un max mais en bas je n'ai pas à continuer l'effort comme je le fais habituellement pour rejoindre le paquet. Cà fait du bien de lever un peu pour récupérer.
Vent de face et le ciel s'est obscurci d'un coup. Quelques gouttes de pluie font leur apparition et au loin le ciel est vraiment noir. Aïe, aïe, aïe ce n'est pas vraiment bon pour moi. Je maintiens un bon 23 km/h jusqu'au Fort Bloqué et là la pluie commence à tomber. Dans la montée de Kerham, un cycliste me dépasse, sur la plaque, je laisse filer, trop costaud.
Le Courégant, Kerroch, Le Guermeur, toujours sous la flotte mais c'est encore supportable.
Lomener, çà se corse. La pluie redouble et ce n'est pas vraiment chaud. Je traverse Lomener puis à hauteur de Kerpape je prends la direction de Kergalan puis la Vraie Croix. Ce n'est plus de la pluie mais de la grêle. La chaussée s'est transformée en ruisseau. Pour moi trop tard pour essayer de trouver un abri. Je suis trempé, traversé et les jambes commencent à faire mal. Après la Vraie Croix, descente vers Le Ter. Je ne vois plus rien. La grêle me cingle le visage et j'ai mal aux yeux malgré mes lunettes. Le pignon fixe ne m'aide pas car pas de roue libre, je suis obligé de descendre en tournant les jambes. J'attaque la montée vers Kerbernès, le moral dans les chaussettes mais çà grimpe quand même. Des automobilistes me doublent et doivent se demander que que je fous là. Moi aussi !
Kerbernès je file sur Kervénanec. La pluie se calme. Des travaux après Kervénanec, c'est limite du cyclo-cross car il y a de la boue sur la chaussée et l'eau n'a pas encore été évacuée par les égouts. D'enfer.
Finalement, j'arrive à la maison. Je suis à tordre. Je dégouline de partout. Le vélo mis au garage, je rentre à la maison et mon épouse me regarde d'un air ébahi se demandant d'où je sors.
Néanmoins, une bonne sortie de reprise et une St Valentin bien arrosée !

Bilan : 72,1 km en 3h00 à 24 km/h de moyenne.

Partager cet article
Repost0
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 17:34

Dimanche 06 février 2011.

Temps couvert et beaucoup de vent ce matin.
34 cyclos sont présents à La Longère. Cà va faire du monde sur la route.
Je m'élance en tête car tout le monde se regarde et je pense que çà risque de démarrer vite. A la sortie de Ploemeur le groupe 1 est déjà formé et on se retrouve à 14. C'est parti fort et çà roule déjà à 30 km/h à hauteur de l'aéroport. Avec mon pignon fixe, je sais déjà que je ne vais pas rester avec le groupe. En plus, un parcours difficile nous attend aujourd'hui. Pas de souci pour moi dans les bosses mais je ne pourrai pas suivre dans les longues descentes.
Le parcours : Sortie du 06/02/11
On arrive à Quéven toujours groupés mais j'ai déjà fait pas mal d'efforts pour rester au contact. Rouler à 36 km/h en 40*18, les jambes commencent à faire mal. Après le golf, dans la montée vers le zoo, je laisse filer pour attendre le 2ème groupe mais je continue néanmoins à un rythme assez soutenu autour des 28 km/h. Pont-Scorff puis Lesbin et le groupe 2 n'est toujours pas là. Après Lesbin, j'aperçois René devant qui a décroché lui aussi du groupe 1. Je le rejoins. "Cà roule à bloc devant et ils ne s'occupent pas de ce qui se passe derrière. Je préfère attendre le groupe 2." On décide de rouler ensemble jusqu'à Arzano. Je donne le tempo entre 27 et 30 km/h. On rejoint un cyclo solitaire qui s'accroche un moment à nos roues mais à Nivinen il n'est plus là. Montée sur Arzano et toujours pas de groupe 2.
On aborde la longue descente vers Pont Kerlo. Je laisse glisser et j'atteins vite les 40 km/h. Les jambes tournent vite et j'envie René qui est loin devant sans donner un coup de pédale. Je pensais que le groupe 2 serait revenu à la faveur de cette longue descente mais on aborde la longue montée qui suit toujours à deux. On a beau se retourner toujours rien derrière. On monte tranquillement à 20 km/h et on finit par atteindre Plouay. Après Plouay, encore une portion difficile à avaler : la montée vers Kerchopine. On est à mi-parcours et on se dit qu'on aura fait le circuit à deux. Cà ne doit pas avancer derrière.
Montée au train en danseuse et çà fait mal aux jambes car on prend le vent de face. Route de Cléguer où on peut souffler un peu et enrouler tranquillement à 27 km/h. Direction l'Enfer puis Sénébret. René me prend des relais mais j'ai du mal à trouver l'abri car il roule au milieu de la route et le vent vient de notre droite. Quelques faux-plats qui commencent à me faire mal.
Après Sénébret, on emprunte la D26 qui nous ramène vers Bas-Pont-Scorff. Montées de Pont-Scorff avec les 2 passages de pavés toujours aussi dangereux pour les cyclos. Direction Quéven. On emprunte la même route qu'à l'aller mais en sens inverse. On roule régulièrement et les bosses du zoo et du golf sont bien digérées.
Après le rond-point du Mourillon, direction Ploemeur avec le vent de face. René reste dans ma roue. Un cyclo nous dépasse et me lance "Vas-y accroche-toi !". Il est marrant lui. Il est sur la plaque. Un costaud. J'en ai encore sous la pédale. En danseuse, je relance et me colle dans sa roue. Bien à l'abri, aplati sur le vélo, je suis le rythme. Cà roule à 35 km/h et les 2 faux-plats de l'aéroport sont vite avalés. A Kerbastard, je jette un coup d'oeil vite fait derrière. René a fait les frais de l'accélération et lutte seul dans le vent. Je laisse filer le cyclo pour attendre. On s'est tapé le parcours à deux, ce serait dommage de ne pas finir ensemble. On vire à droite sur Bod Er Zant puis à gauche direction Ploemeur. Il nous reste 2 km avant d'arriver quand on voit revenir Lucien et Didier. Cà y est, l'avant-garde du groupe 2 est là mais le reste du groupe est encore loin.
Une sortie qui a fait mal aux jambes qu'on aura fait à 2 malgré un nombre important de cyclos au départ.

Bilan : 73,4 km en 3h07 à 24,2 km/h de moyenne.

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 16:50

Mardi 01er février 2011.

Du vent ce matin et 9 cyclos à La Longère : Marc, Gérard, Lucien, Jean-Jacques, Jacques, Jean, André, Richard et moi.
Le parcours : Sortie du 01/02/11
Pas de souci pour suivre le rythme plutôt cool jusqu'à Arzano.
Après Arzano, on aborde la descente en direction de Plouay. Tout le monde se laisse glisser, sauf moi bien entendu qui galère à 40 km/h avec mon pignon fixe. Dans le bas, tous ont bien entamé la montée qui suit quand je l'aborde à mon tour. Je prends le temps de récupérer un peu puis je monte le tempo en danseuse. Cà va les jambes vont bien et j'emmène le 40*18 sans trop d'efforts. Gérard puis Marc m'ont attendu. Je prends leurs roues et les laisse assurer le rythme pour la montée. On a vite fait de revenir sur l'arrière-garde (Jean-Jacques, André et Lucien). Marc et Gérard les passent et s'en vont récupérer les 3 autres devant. Moi je choisis de rester avec l'arrière. Allure un peu plus pépère pour moi pendant que Jean-Jacques en bave. Regroupement général en haut puis on quitte la route de Plouay en direction de St Etienne.
Route en montagnes russes où on reste groupés. J'emmène le groupe dans les bosses puis me retrouve à l'arrière dès que çà descend. Cà ne fait que çà jusqu'à Cléguer. Petit passage difficile pour tout le monde au moulin de St Yves puis c'est la descente vers Bas Pont Scorff.
On attaque la montée vers Pont-Scorff. Après le 2ème virage, on entend derrière nous un violent fracas de tôles. On se retourne et on voit qu'un camion tractant une citerne de lait vient de se coucher sur le côté gauche de la route. On fait demi-tour. Un automobiliste est déjà auprès du chauffeur et appelle les secours. Tous les cyclos, on se mobilise pour sécuriser le lieu de l'accident et on régule la circulation car çà ne passe que sur un côté de la chaussée. Il y a du lait partout sur la route devenue glissante. On apprendra plus tard que le balan des 24 000 litres de lait dans la citerne a entraîné le camion sur le côté sans que le chauffeur n'ait pu faire quoi que ce soit bien que roulant très lentement. Celui-ci s'en sortira avec un bras cassé.

2011-02-01 Camion Pont Scorff

La gendarmerie puis les secours étant arrivés sur place, on reprend nos montures un peu abasourdis pour terminer notre sortie. Il nous reste une dizaine de km pour rentrer et c'est plutôt difficile de relancer la machine après cet arrêt inopiné. Malgré tout une bonne sortie d'entretien.

Bilan : 60,1 km en 2h42 à 22,4 km/h de moyenne.

Jeudi 03 février 2011.

Malgré le brouillard (mes éclairages ne sont pas de trop), on est à 17 cyclos à se retrouver à La Longère.
Le parcours : Sortie du 03/02/11
Une sortie qui sera plus calme que celle de mardi dernier : pas d'accident à déplorer.
Direction la route côtière par Le Courégant. Allure tranquille jusqu'à la Paris Roubaix puis c'est la descente vers le pont St Maurice. Je suis à distance à 40 km/h pignon fixe. Dans la montée qui suit je reviens sans trop de peine sur le groupe. A l'arrière-garde Jean-Jacques avec qui je reste. Regroupement en haut. Au carrefour de Lann-Justis, on prend à gauche, direction Le Pouldu. Aïe, Aïe, Aïe çà ne me plait qu'à moitié car on va aborder une longue descente où je suis sûr de souffrir encore un max. Effectivement, me voilà rapidement largué à 40 km/h les mains sur les freins pour retenir le vélo, les jambes tournant au maximum de leur vitesse. Heureusement, il y a la longue montée vers Le Pouldu juste après. Dans les premières pentes, je me permets de récupérer un peu des efforts de la descente puis j'attrape mon rythme de grimpeur. J'ai tôt fait de revenir sur le groupe mais contrairement à mon habitude je ne me relève pas. Je viens de fournir 2 gros efforts coup sur coup et je suis plutôt un peu énervé. Je passe tout le monde sans regarder personne et me retrouve devant. Je n'ai rien relâché et derrière çà souffle.
Le Pouldu, tout le monde a besoin de récupérer. Petite descente puis on aborde le long faux-plat qui nous ramène vers Clohars. On récupère Elouan et Richard qui effectuaient le circuit à l'inverse. On se retrouve à 19 cyclos.
De Clohars, retour sur le pont St Maurice puis la route côtière. L'allure s'accélère comme d'habitude après la descente de Guidel-Plages.
On reste à 4 à l'arrière pour rentrer en décontraction. Au Fort Bloqué, on choisit de rentrer directement sur Ploemeur. Dans la bosse avant les kaolins, Guy et André sont partis devant. Je suis resté avec Jean-Jacques qui souffre dans la montée puis on se regroupe pour arriver tous les 4 ensemble à la Longère. Retour sur Lorient avec Jean-Jacques par Kerbernès et Kervénanec. Encore une bonne sortie pour Ploemeur Cyclo.

Bilan : 67,3 km en 2h51 à 24,2 km/h de moyenne.

Partager cet article
Repost0

Profil

  • CycloJCM56
  • Retraité SNCF
  • Retraité SNCF

Compteur de visites



Il y a    personne(s) connectée(s)

Recherche

Mes bornes de 2007 à 2011

2011 : 9 421,6 km

2010 : 10 200,2 km

2009 : 11 824,2 km

2008 : 5 836,2 km

2007 : 1 667,6 km

Archives

Ma devise

Moins plus vite tu pédales,
Plus moins vite tu avances
.

Catégories